Risque de sur-facturation

Lors de l'ajout des actes, le choix de l'horaire est essentiel car c'est lui qui permet au logiciel de calculer les décotes. En cas de mauvaise décote, c'est de la sur-facturation, et le début des ennuis...

Si les soins sont programmés au même horaire, alors ils sont considérés être effectués au cours de la même séance. A la facturation, Albus Air comptera donc l'acte le plus fort (celui dont l'AMI est le plus élevé) en entier, le second en demi et à partir du 3ème, en gratuit. Au niveau du déplacement, une seule indemnité sera comptabilisée.

Si les soins sont programmés à des horaires différents, alors ils sont considérés être effectués dans des séances différentes. Dans ce cas, pas de décote et si les soins sont faits à domicile, autant de déplacements comptabilisés que de soins.

Enfin, certains soins ne peuvent tout simplement pas être facturés en même temps que d'autres. C'est le cas principalement des soins de nursing, mais pour une liste complète, vous pouvez consulter la procédure d'utilisation de la nomenclature.

 

Exemple :


Capture__7_.png


Dans le cas de la facturation d'un soin de nursing en même temps qu'une surveillance d'un patient diabétique et d'une injection sous-cutanée d'insuline, si vous décidez de mettre l'OBSD et l'ISCI à un horaire différent du SSI1 alors il y a risque de sur-facturation.


Explication :


L'OBSD et l'ISCI sont gratuits quand ils sont réalisés en même temps qu'un SSI1. Or si vous déplacez les soins diabétiques de 30 minutes alors ils sont facturés à 100% de leur montant, de plus vous avez un déplacement supplémentaire, la majoration de férié le passage du dimanche mais aussi les kilomètres supplémentaires si vous les avez ajoutés sur la fiche du patient. Dans notre cas, vous vous retrouvez avec une sur-facturation de 84%.

Il est alors important que l'intervalle de 30 minutes entre ces deux passages soit justifié par la prescription médicale.

Sachez qu'à la facturation, Albus Air vous donne le détail de la sur-facturation et vous permet de corriger les rendez-vous facturés en regroupant les actes sur un même horaire. 
Capture__8_.png

Vous pouvez aussi, arrêter la facturation et corriger la prescription pour ne plus avoir ce message lors de la prochaine facturation.





Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 2 sur 2
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

0 commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.